fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Récap de la soirée 'Illegal Tour' de Malaa au Kube Paris
09 Février 2020 - Par Eva

Jeudi soir dernier, dans le 18ème arrondissement de Paris, le parking souterrain abandonné du Kube Paris a accueilli du beau monde sur scène pour cette nouvelle soirée "Illegal Tour". Notre reporter Eva était sur place, voici son récap.


Ce jeudi 6 février 2020, le Kube, célèbre hôtel atypique au coeur de Paris dont on connaît l'unique Ice Bar de la capitale française, reçoit pour la première date de ce nouvel Illegal Tour en France, le collectif Hooders, en première partie du show; avant d'accueillir le seul et unique Malaa Malaa, et bien entendu le chef Aazar Aazar pour un closing enflammé.

Voir cette publication sur Instagram

THE Malaa MALAA NATION INVADED AN UNDERGROUND PARKING LOT IN PARIS

Une publication partagée par Malaa MALAA (@malaamusic) le


Le public / le lieu






Le public, dont une majorité de 18 à 25 ans, ne tarde pas à envahir le lieu pour faire vibrer le béton du lieu mystique. L'évènement réunit les aficionados de la Pardon My French et de la Malaa Malaa Nation principalement. Une ambiance telle annoncée sur les réseaux, les cagoules sont de la partie et la majorité du public joue le jeu pour une soirée complètement badass.



La scène


Une petite scène a été montée dans le coeur du parking abandonné, ce qui permet au public d'être au plus près des DJs. Une scène intimiste bas de plafond qui rend la soirée encore plus atypique que les précédentes à la Clairière ou encore au Zig Zag Club Paris. Une ambiance sombre où le système lumière est à son maximum avec des lasers, des néons, des spots rouges intensifiant les côtés électrique et inquiétant de la soirée.



Le show


J'arrive sur les coups de 21h30 au Kube Paris. Après le passage de la sécurité et après avoir revêti ma cagoule, je descends dans le sous-sol de l'hôtel où je découvre un décor digne de Malaa Malaa. Une voiture aux codes du DJ français, des graffitis jusqu'au parking abandonné où se trouve la scène. C'est le collectif Hooders qui commence à chauffer la salle et le public est au rendez-vous. Un set aux sonorités très rugueuses plutôt musclé.



Il est à présent 23h30 lorsque Malaa Malaa arrive sur scène dans une ambiance toujours plus sombre qu'on lui connaît bien. Cagoule, cigarette à la bouche, il démarre son set avec un public en trance. De "Made in France" à "Addiction", Malaa Malaa renverse littéralement les tréfonds du Kube Paris. Un set que j'attendais avec impatience et qui est à la hauteur du teasing de ces derniers mois sur les réseaux.



Aux alentours de 1 heure du matin Malaa Malaa clôt la soirée avec à ses côtés Aazar Aazar pour un "Big Beat" digne de ce nom. Rien à redire le set est comme je l'imaginais : on fire !




Conclusion


Je m'attendais à du lourd et j'ai été servie. A chaque fois de nouvelles surprises et ces quelques heures passées dans un autre monde. J'attends déjà la prochaine date parisienne de la célèbre cagoule noire !

D'ailleurs, nous organisons en ce moment même un concours pour remporter des places pour les deux prochaines dates de l'Illegal Tour à Bordeaux et à Lyon, vous pourrez le retrouver via la page Facebook officielle ClubbingHouse.com.


Crédit Photo : Théo Feger - Sébastien Leconte
Eva Article rédigé par Eva