fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
L'électro française : premier genre musical à l'export
10 Février 2020 - Par Alban Sauty

Comme chaque année, le Bureau Export publie son rapport sur l'évolution de l'export de la musique française. Au vu des chiffres de ce dernier, 2019 a été une année record pour la musique française à l'étranger au premier rang de laquelle se situe la musique électronique.


David Guetta David Guetta : roi de l'export


Les musiques électroniques françaises continuent d’être le style le plus populaire à l’international puisqu'elles occupent le rang de style musical ayant obtenu le plus de certifications en 2019 (40%) devant les musiques urbaines (33%). Le symbole de cette réussite porte un nom : David Guetta David Guetta. En effet, ce dernier a écoulé plus d'un million et demi d'exemplaires de son album "7" et celui-ci est devenu triple diamant.


Nous notons aussi la belle performance de Polo & Pan pour "Caravelle" certifié platine pour la première fois. Enfin, l'ascension continue pour Fkj FKJ, Kungs Kungs, The Avener The Avener et Petit Biscuit qui obtiennent une nouvelle certification pour leur album "French Kiwi Juice" (double-platine), "Layers" (double diamant), "The Wanderings of the Avener" (triple platine) et "Presence" (platine).

Côté single la liste est impressionnante. De fait, nous retiendrons simplement la performance historique de Tez Cadey pour "Seve" certifié 98 fois diamant.


L'électro française est donc un genre qui plaît au delà de nos frontières. Ce sont les morceaux uniques dont les paroles sont en anglais qui sont plébiscités à l'étranger comme le souligne l'infographie ci-dessous. On regrette cependant l'absence d'une présence féminine dans ce style trusté par le sexe masculin.



Les musiques électroniques françaises comptent aussi le plus grand nombre de concerts à l'international. En témoigne les prestations de Polo & Pan ou de The Blaze qui cartonnent chez nos voisins québécois.


Crédit Photo : Sylvain Granier
Alban Sauty Article rédigé par Alban Sauty