fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Justice réclame justice auprès de Justin Bieber
20 Mars 2021 - Par Alban Sauty

C'est une affaire qui commence mais qui devrait faire grand bruit au vu des acteurs impliqués. En effet, Justin Bieber vient de recevoir une mise en demeure par le management du duo Justice pour une affaire de copie du logo déposé des deux français. Résumé du contentieux.



Justice Justice pour Justice Justice


Sorti ce vendredi, "Justice Justice", le nouvel album de Justin Bieber produit en grande partie par Skrillex fait déjà grand bruit; pas pour l'instant pour son contenu mais pour son style graphique qui a fait cligner des yeux les amateurs de musique électronique. En effet, en plus du nom commun qui a la vertu d'être le même en français et en anglais, le logo utilisé sur l'artwork de l'album du canadien ressemble très fortement à celui du duo français. Alors simple coïncidence ou réel plagiat ?



L'histoire aurait pu se terminer là si un petit détail n'avait pas été révélé par le management de Justice Justice. En effet, ces derniers ont révélé avoir été approché (sans en connaître les détails) par l'équipe de Justin Bieber lors du processus créatif de l'album. Celle-ci souhaitait entrer en contact avec le graphiste à l'origine du logo mondialement connu de Justice Justice. Une prise de contact en mai 2020 qui a fait chou blanc.

Seulement, stupeur pour le management de Justice Justice lorsqu'il a découvert le logo choisi pour l'album du Bieb's. La police retenue, le T en forme de crucifix, tout ou presque ressemble à s'y méprendre à la direction artistique de Justice Justice.



Justice Justice fait appel à la justice


Aujourd'hui, la coïncidence fortuite semble bien difficile à soutenir. De plus, l'utilisation d'un tel logo pourrait induire en erreur les consommateurs de musique pensant écouter le dernier album de Justice Justice. Aussi, le management a décidé de mettre en demeure le chanteur dans une lettre demandant l'abandon de ce logo et fustigeant l'illégalité de l'utilisation de celui-ci; la marque étant déposée à l'INPI (Institut national de la propriété industrielle). Le management conclut en indiquant qu'il est prêt à intenter des poursuites judiciaires à l'encontre de l'artiste ayant récemment privatisé la terrasse du Crillon à Paris, pour un clip.



Pour le moment Justin Bieber qui était en France il y'a quelques semaines et n'est sûrement pas au courant de toute cette affaire, reste muet et continue d'utiliser le logo dans ses promotions pour son album ou dans son nouveau merch. Affaire à suivre.


Crédit Photo : Justin Bieber, Justice
Alban Sauty Article rédigé par Alban Sauty