fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Concert-test en France : toutes les informations
14 Janvier 2021 - Par Louis D

Récemment, un concert-test de près de 500 personnes (avec les 500 personnes testés négatif avant le concert), ayant eu lieu à Barcelone, a entraîné aucune contamination. Aujourd'hui, la France considère réellement cette option sur son territoire. Voyons toutes les informations sorties.


Expliquons avant tout le test déroulé en Espagne : l'entreprise Primavera Sound a organisé un « concert-test » de 500 personnes, plus précisément 463 personnes, sans distanciation sociale mais contenant quelques obligations (avant, pendant et après le concert). Il était obligatoire de faire un test antigénique à l’entrée puis, à l'intérieur, de porter le masque. Une semaine après celui-ci, les 463 personnes sont allées se faire tester et ils étaient tous négatifs.

Au moins un test en France avant la saison des festivals


La France s'active pour pouvoir proposer des plans permettant de pouvoir avoir un concert dans de bonnes conditions, malgré la situation sanitaire actuelle.

En premier lieu, parmi tous les projets présentés s'en trouve un, piloté au sein du Prodiss (Syndicat national des producteurs, diffuseurs, festivals et salles de spectacle dans le privé) par Jean-Paul Roland, directeur du festival des Eurockéennes. On peut aussi retrouver dans ce projet Marie Sabot (directrice du festival We Love Green) ou encore Armel Campana (directeur du festival Main Square). Ce groupe communique fréquemment avec le Gouvernement et avancerait le mois de mars pour le premier test : « On imagine plutôt un concert-test en mars. L'idée étant, dans un monde idéal, de s'accoler à un calendrier du Ministère de la Culture pour commencer à voir le bout du tunnel ».

Jean Paul Roland continu sur des paroles rassurantes : « On a vu beaucoup de gens, épidémiologistes, laboratoires, CNM (Centre National de la Musique, Ville de Paris [...]. Il ne manque plus que la décision ministérielle, car cela ne peut se faire que sous l'égide du Ministère de la Culture, voire aussi ceux de la Santé et de l'Intérieur ».



Ce premier « concert-test » a pour projet d’être, pour l'instant, dans une salle parisienne pouvant se rapprocher de salles présentes en France : « Des salles comme le Zenith seraient priorisées car ce type de salle existe aussi en province. Bercy pourrait être possible pour une configuration plus grande ». Le directeur des Eurockéennes a continué avec un discours plutôt positif : « Il y aura des réponses scientifiques dans les semaines qui suivront, mais sur le plan organisationnel, nous aurons les réponses le jour même, notamment sur le temps et la logistique à prévoir pour des tests salivaires ou PCR, par exemple, à l'entrée ».

On peut noter que d'autres « concerts-test » seraient déjà programmés. Ils y en aurait deux de projetés pour février à Marseille, avec l'accord d'acteurs culturels de la ville comme Béatrice Desgranges représentant le festival Marsatac et membre du bureau du SMA (Syndicat des Musiques Actuelles), qui soutient cette initiative. Une autre personne du SMA, Aurélie Hannedouche, détaille ces démarches : « Les protocoles sont validés par l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) et par le Conseil Scientifique du Pr Delfraissy, et un colloque de restitution des résultats doit avoir lieu le 8 avril à Marseille ».



Malika Seguineau, dirigeante du Prodiss valide sur le fait que ces expérimentations seront la clef pour un retour des évènements :
« Pour rouvrir au public, il faut passer par ce genre d'expérimentation, pour déboucher sur une saison festivalière et, d'autre part, établir un calendrier pour les tournées, qui en fonction de leur taille demandent de 3 à 24 moins de préparation ».

« Que des gros festivals d'été comme le Hellfest ou les Eurockéennes puissent tester tout le monde à l'entrée, c'est peu probable, mais ça peut être une solution complémentaire pour des spectateurs qui n'auraient pas fait de test, pourquoi pas. Il faut que nous ayons un maximum d'indicateurs pour nous adapter » confie Jean Paul Roland.

Roselyne Bachelot confiante


Le 8 janvier dernier, au micro de Franceinfo, Roseline Bachelot s'est exprimée sur le test fait en Espagne : « regardé avec beaucoup d’intérêt l’expérimentation menée à Barcelone. C’est très intéressant [...]. C’est une logistique qui n’a été déployée que pour un spectacle, mais il s’agirait de le généraliser ».

Rumeur d'un passeport vaccinal pour les spectacles


Cette rumeur est apparue il y un peu plus d'un mois. Ce passeport permettrait de limiter et valider les accès a certains lieux dont les salles de spectacles et pourquoi pas les concerts et festivals. La Ministre de la Culture en a parlé rapidement sur le plateau de BFM et pour elle, le futur ne va pas se tourner vers ce passeport, dont elle trouve cette idée « choquante ». Cette rumeur couperait rapidement court puisqu'elle a ensuite ajouté que « à l’unanimité, les acteurs du spectacle vivant ont rejeté l'idée ».


Louis D Article rédigé par Louis D