fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Coup d'oeil sur l'immense projet d'Universal Music !
31 Octobre 2020 - Par Johann

Et si le futur des festivals non-virtuels se faisait loin des tentes de camping, et se rapprochait du modèle de Disneyland ? L’annonce d’Universal Music fait réfléchir…


A-t-on déjà rêvé de demander à Rihanna ou Calvin Harris de faire moins de bruit parce qu’on voudrait dormir, comme s’ils étaient nos voisins directs ? L’immense projet dévoilé par Universal Music Group peut nous rapprocher de cette réalité...



Associé à Dakia U-Ventures, un investisseur dans le divertissement, la société essentiellement connue comme label leader de l’industrie musicale mondiale a présenté le projet de 3 immenses complexes, destinés à mélanger hôtellerie de luxe et salle de concert géante. Les constructions sont annoncées à Atlanta, en Géorgie, Orlando, en Floride, et Biloxi, dans le Mississipi.



Avec plus d’1 milliard de dollars investis dans le premier complexe, le UMUSIC Broadwater de Biloxi ravi déjà le maire de la ville, ainsi que le président de Universal Music Group, qui clame pouvoir "offrir de nouvelles opportunités aux artistes de toucher leurs fans de manière immersive, innovante et authentique."



Les catalogues d’Universal Music et de ses labels satellites permet en effet une offre de performances intarissables, mais quelle peut être la finalité de tels projets ? Devenir de nouveaux parcs à thèmes pour influenceurs et instagrameurs qui finiront par remplacer les grands festivals « indépendants » des grandes sociétés du divertissement ? Les artistes, malgré leur influence et leur personnalité, sont-ils voués à ne devenir qu’un nom sur une carte, qu’on pourra obtenir sur demande, comme n’importe quel service offert ces hôtels ?

Il est certain que ces complexes trouveront leur public. Espérons seulement que l’avenir de la musique, des concerts et des festivals, ne se restreindra pas aux élites, et demeurera accessible à tous.


Johann Article rédigé par Johann