fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Des tests sanitaires envisagés par Ibiza pour l'été 2021
15 Octobre 2020 - Par vicm24

La saison 2020 entièrement tombée à l'eau, le gouvernement qui gère la célèbre île d'Ibiza a d'ores et déjà l'été prochain dans son viseur. Des tests de grande ampleur liés à la COVID-19 pourraient donc voir le jour afin d'accueillir un maximum de visiteurs et relancer l'économie de l'île la plus festive au monde.


80 millions. C'est le nombre de touristes qu'accueille habituellement l'Espagne chaque année. Le nerf de la guerre de la Péninsule ibérique largement effrité depuis la crise sanitaire liée à la COVID-19. Une récession touchant aussi largement le monde de la nuit espagnole et du clubbing représentant 12% du PIB espagnol et plus particulièrement son point névralgique, la démesurée île d'Ibiza.

Dos au mur, le gouvernement de "l'île blanche" sous la directive du ministre espagnol du Tourisme, Reyes Morato, a décidé de prendre les choses en mains en anticipant dès maintenant la situation à l'horizon de l'été 2021. L'objectif est simple, introduire des tests massifs et rapides afin de détecter d'éventuelles traces de coronavirus chez les touristes et réduire le taux de propagation du virus sur place.



Le protocole, qui serait déjà presque finalisé, consisterait à tester les touristes venant des pays où le taux d'infection est supérieur à 50 pour 100 000 habitants, et ce au cours des 14 derniers jours. Ces personnes concernées devront présenter un test négatif effectué moins de 48 heures avant leur arrivée sur place. En ce qui concerne les touristes provenant de pays où le taux d'infection est égale ou inférieur à 50, ils ne seront eux pas sujets aux tests.

Mais la procédure ne s'arrêtera pas là. Les visiteurs se verront dans l'obligation de subir un autre test gratuit similaire 48 heures avant de prendre leur vol retour. En cas de positivité, ils ne pourront tout simplement pas monter dans leurs avions et devront observer une quarantaine sur place. Des logements leurs seront alors exclusivement réservés.



Pour l'heure les clubs et boîtes de nuit espagnols ont portes closes depuis le mois d'août due à une recrudescence des cas de coronavirus depuis la fin d'été. Les bars et restaurants du pays qui vit la nuit font l'objet d'un couvre-feu dès 1 heure du matin, et les autorités infligent des amendes à toute personne organisant des festivités sur la voir publique, dans les parcs ou encore sur les plages.


vicm24 Article rédigé par vicm24