fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Clap de fin pour le deejaying sur Twitch ?
08 Juin 2020 - Par Alban Sauty

Alors que de nombreux Dj's amateurs et professionnels avaient trouvé une alternative en Twitch pour diffuser leur set en live pendant le confinement et que de nombreux steameurs utilisaient de la musique pendant leurs streams, Twitch a décidé d'être moins laxiste concernant les conditions d'utilisation de musique copyright sur la plateforme leader du livestream mondial.


Un durcissement des conditions d'utilisation de la musique


Tout commence ce week-end quand de nombreux streameurs plus ou moins connus, reçoivent des notifications leur expliquant que certaines de leurs diffusions (anciennes ou récentes) ont reçu des avertissements concernant une violation des droits d'auteurs conformément au Digital Millennium Copyright Act (DMCA) à laquelle a adhéré Twitch. Malheureusement pour ces streameurs qui ont cumulé les avertissements, leur chaîne est désormais sous la menace d'une suspension voire a été suspendue temporairement.



A l'origine de ces réclamations, l'on trouve principalement la Recording Industry Association of America (RIAA) ayant pour objectif de défendre les intérêts de l'industrie du disque aux Etats-Unis. Informé de la situation Twitch a conseillé aux personnes concernées, de supprimer leur diffusion pour éviter d'éventuelles poursuites et une interdiction de diffusion, conséquence habituelle après 3 avertissements.



Par la suite, le média social a annoncé travaillé sur la façon de régler ce problème. Très réactif, Twitch a annoncé la solution aujourd'hui. Au final, elle ne change pas ses instructions concernant l'utilisation de la musique sur la plateforme mais au vu du week-end cette politique semble être désormais beaucoup moins laxiste et la chasse aux "délinquants" semble être ouverte pour la RIAA.



Concrètement, il est possible de diffuser de la musique copyright uniquement pour les streameurs disposant d'une licence leur autorisant à le faire. Autrement, en ce qui concerne donc les émissions DJ ou les podcast. Les utilisateurs qui ne respectent pas ces conditions se verront passibles de suspension, d'interdiction voire de poursuites devant les juridictions compétences conformément à ce que prévoient les règles relatives au respect des copyrights (DMCA).

La prudence est donc de mise avec ce durcissement des conditions d'utilisation de la musique sur Twitch. En définitive, ces mesures rejoignent Youtube ou Mixer même si sur cette dernière les réclamations sont moins fréquentes. Cependant, l'industrie musicale ayant beaucoup perdu en termes économiques lors de cette crise, l'on peut voir dans cette application de la loi de manière stricte, une façon de boucher la coque d'une industrie qui a pris l'eau.


Alban Sauty Article rédigé par Alban Sauty