fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Récap : Don Diablo à l'Olympia (Forever Tour 2019)
26 Octobre 2019 - Par Alban Sauty

Direction l'Olympia en ce nouveau début de week-end d'octobre où les feuilles commencent à tomber. Antre mythique des nuits parisiennes, la salle accueillait Don Diablo pour l'unique date française de sa tournée Forever Tour. Retour sur un évènement spectaculaire conté par notre reporter Alban.


Le cadre


Un endroit d'exception accueillait la soirée en lieu et place de L'Olympia. C'est sur trois niveaux que l'on pouvait recenser le public (fosse, mezzanine et orchestre) qui avait du dans sa grande majorité se délaisser des drapeaux aux vestiaires par "mesure de sécurité" selon L'Olympia. Dommage lorsque l'on sait que ceux-ci font partis de l'ADN des shows de Don Diablo Don Diablo.



Adaptée pour accueillir la scénographie du concert, la salle semblait toutefois un peu limitée au niveau acoustique pour ce genre d'évènement. En effet, on s'est un peu demandé où les sondiers avaient rangés les basses pendant le concert de Don Diablo Don Diablo. Mis à part cela, c'est toujours un plaisir de se rendre au 28 Boulevard des Capucines pour applaudir les talents d'aujourd'hui et de demain.

Le public / L'ambiance


Que dire dans cette partie si ce n'est que Don Diablo Don Diablo possède l'une des meilleures communautés. Bienveillante, sympathique et sachant mettre l'ambiance quand il le faut. De plus, comment ne pas mentionner le groupe Hexagonians France qui s'était déplacé en nombre.



Ayant organisé un meet-up entre fans durant l'après-midi autour du Louvre et du Palais Royal, le groupe vêtu de merchandising à l'effigie de Don Diablo Don Diablo et arborant des drapeaux sur lesquels est présent le logo hexagonal du DJ a mis une ambiance du tonnerre dans l'Olympia pendant tout le concert.



Véritable chauffeur de salle, Hexagonians France a entrainé la foule de l'Olympia venu de toute la France et même des pays limitrophes pour certains, à reprendre en choeur les titres de Don Diablo Don Diablo. Quel plaisir de voir une communauté solidaire et bienveillante à l'image de l'artiste supporté. On dit parfois que l'on a les fans que l'on mérite et bien ceux de Don Diablo Don Diablo sont en or.



Le concert


Big Pineapple

On a longuement hésité avant de qualifier la première partie du concert assuré par Big Pineapple, celèbre pour son remix d'"Another Chance" notamment. A vrai dire, aujourd'hui encore on doute de comment qualifier cette prestation. Pour nous, cet artiste coiffé d'un ananas est un troll incarné par Don Diablo Don Diablo lui même comme il nous l'a suggéré durant son propre concert.



Pour exemple, même Colonel Sanders (mais si la mascotte KFC de l'UMF Miami 2019 souvenez-vous) aurait mis plus d'ambiance que Big Pineapple en warm-up de la soirée. Après 2-3 titres house et voyant qu'il ne jouerait pas ses remixes on est parti en chifoumi avec les membres de la team Hexagonians France.

Sérieusement, 45 min c'est long, très long... et on a beaucoup regretté de ne pas avoir amené avec nous un jeu de cartes. Alors si c'est une blague, elle est très bonne mais si ça n'en est pas une, nous avons été face au pire warm-up de 2019 avant un DJ de renommée mondiale.

Don Diablo Don Diablo


A l'extrême opposé se situe la prestation de Don Diablo Don Diablo. J'ai pour habitude de recenser les titres joués par l'artiste quand je rédige mes reportages mais ici je ne le ferai pas pour la simple et bonne raison que Don Diablo Don Diablo a joué quasi l'ensemble de sa discographie depuis sa révélation au grand public en 2013.


Aussi loin que je m'en souvienne, je n'avais encore jamais vu ça : un artiste ayant de nombreuses années d'expérience jouant sur scène pendant trois heures presque toute sa bibliothèque comme vous pouvez le constater à travers ces diverses vidéos.




3h de Dj set pour une discographie d'une durée supérieure est déjà assez exceptionnel mais Don Diablo Don Diablo ne s'est pas arrêté là puisque ses fans ont eu le privilège de découvrir les titres de son prochain album.




Ce dernier s'annonce très diversifié au niveau des styles musicaux où Don Diablo Don Diablo a cherché à exploré différentes sonorités. Un pied de nez à ses détracteurs qui jugent que le DJ compose souvent dans le même style. On conseille à ces derniers d'écouter "Problems" ft JLV et de nous redonner leur jugement après.

Aussi, Don Diablo Don Diablo s'est livré au public à travers une série de vidéos entre chaque partie de son set où il en profitait pour changer de tenue. Celles-ci relataient son histoire personnelle, de ses débuts où il nous confie avoir failli mourir jeune, à sa réussite aujourd'hui en passant par le récit de la mort de son père. Un moment poignant qui a mis les larmes aux yeux du public mais aussi de Don Diablo Don Diablo qui est revenu sur scène très ému.

Pour finir, le DJ est allé enlacer quelques fans aux premiers rangs avant de s'asseoir pour contempler l'Olympia. C'est dans une myriade de confettis que s'est achevé le concert sous les applaudissements nourris du public.



Past.Present.Future


En plein week-end de l'Amsterdam Dance Event, Don Diablo Don Diablo s'est exporté à Paris pour assurer d'une main de maître sa date parisienne. Revenant sur sa discographie quasi complète dans un show de trois heures, le DJ néerlandais sixième au Top100DJMAG a aussi profité de l'occasion pour dévoiler les titres de son futur album qui paraîtra au premier trimestre 2020.



Soutenu par ses fans ayant fait le déplacement en nombre, Don Diablo Don Diablo s'est livré à eux à travers quelques vidéos retraçant son histoire. On sent que cet artiste fait ce qu'il fait par amour de la musique mais aussi de son public et l'image de Don contemplant sa communauté à la fin du concert reflète bien cette idée de "Give Me Love, I Give you my love".



De notre côté, ce show était très abouti et spectaculaire à tout point de vue : visuels, fans, sélection musicale, ambiance... tout était réuni pour nous faire passer une bonne soirée. Et quelle soirée !


Crédit Photo : Sébastien Leconte, Lucas Dufresnes - Vidéos hors Instagram - Alban Sauty
Alban Sauty Article rédigé par Alban Sauty