fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Récap : Madeon à l'Elysée Montmartre (Good Faith Live Tour)
30 Septembre 2019 - Par alban Sauty

De retour en France, Madeon se produisait le week-end dernier à Paris entre une date à Amsterdam et une à San Diego dans le cadre de son Good Faith live. Notre reporter Alban était sur place. Récit d'une soirée surprenante.


Cela faisait quelques années que Madeon Madeon ne s'était pas produit pour un seul en scène en France. En effet, la dernière fois qu'il était venu sur le territoire, il était accompagné de son grand ami Porter Robinson Porter Robinson dans le cadre du "Shelter Tour" que nous avions d'ailleurs désigné concert de l'année.

Pour je ne sais quelle raison, je n'y avais pas assisté ce qui m'a d'ailleurs valu quelques moqueries de mes amis. Heureusement, cette fois je ne voulais pas rater le spectacle qui s'annonçait grandiose.



Le cadre


À évènement exceptionnel, lieu exceptionnel. C'est en effet à l'Elysée Montmartre, salle mythique de Paris que Madeon Madeon signait son grand retour. Salle intimiste d'une capacité de 1 200 personnes, elle permettait une véritable communion de l'artiste avec son public et était plutôt bien adapté à la scénographie du live.



Elle a d'ailleurs depuis quelques années consacré une partie de sa programmation aux musiques électroniques puisque Galantis Galantis y est déjà passé et Zedd Zedd, Lost Frequencies Lost Frequencies et Sofi Tukker s'y produiront dans les prochains mois.

Le concert


Après une première partie assuré par le duo britannique Dextric, Madeon Madeon fait son apparition 45 minutes plus tard sous les applaudissements du public. Débuté par "All my Friends" et clôturé par l'iconique "Shelter", le live fût porté par une scénographie ultra travaillée composée de deux pupitres, d'un micro mais aussi d'un écran monumental. Ce dernier diffusait une véritable histoire avec des visuels léchés et des moments parfaitement adaptés au format d'une vidéo Instagram.



C'est d'ailleurs sous une nuée de téléphones que le concert s'est déroulé, malheureusement. Cependant, dans le monde d'aujourd'hui, il est très compliqué de lutter contre ce fléau. Oublié ce point, on assiste à un concert grandiose. Quel plaisir de vivre des titres comme en live comme "Dream Dream Dream" et "You're On".


J'ai aussi eu un énorme coup de coeur pour le mashup entre "The Same Sunrise" (ID) avec l'édit d'"Icarus" et une autre ID mais aussi pour ce son très mélodique qui, je l'espère, figurera dans le prochain album du producteur.

Néanmoins, tout ne fut pas parfait, à commencer par la durée du concert : une heure pile en comptant le rappel, c'est bien trop peu. Certains diront que ce n'est pas un DJ set mais un live avec une performance scénique plutôt rare dans le milieu.

Cependant, je suis resté sur ma faim et j'aurais aimé au moins 30 minutes supplémentaires d'autant que l'événement Facebook affichait une heure de fin à 22h30 et que l'artiste possède une discographie conséquente. Quand bien même cela n'aurait pas été possible avec la scénographie taillé pour ce "Good Faith Tour", j'aurais adoré avoir un aperçu exclusif de quelques titres de son album à venir.

Le public / L'ambiance


Il est de ces artistes qui ont une fan base bienveillante et agréable, Madeon Madeon en fait partie. De la file d'attente à la fin du concert, chaque personne rencontrée ou avec qui j'ai dansé était sympathique. C'est simple, on pourrait qualifier l'ambiance de fraternelle.



On ne peut que conseiller ceux qui doutent du fait que la musique est un langage universel, de se rendre à une date de Madeon Madeon. Jouissant d'un public cosmopolite, le Nantais d'origine peut se vanter d'avoir une communauté en or qui sait faire la fête sans se mettre la tête à l'envers.

Conclusion


Pour son grand retour en France, Madeon Madeon signe une performance live de grande qualité mais d'une durée trop courte à mon goût. Accompagné d'une scénographie magistrale, fruit d'un travail titanesque de la part de l'artiste et de son équipe, Madeon Madeon nous a livré sensiblement la même chose que ce qu'il avait pu faire au Lollapalooza Chicago pour ceux ayant vu ce concert.



Artiste réservé, il se lâche sur scène et transpire l'amour pour la musique tout en incarnant parfaitement le courant de la "French touch" et en le faisant rayonner dans le monde entier. Son public le lui rend excellemment bien. Cela aurait pu être pas le concert de l'année si quelques exclus nous avaient été présentées et si le show avait été un tantinet plus long.

Malgré ce point, j'ai passé une agréable soirée en compagnie de gens formidables et je félicite grandement Allo Floride et les équipes de l'Elysée Montmartre pour avoir permis la tenue de cet évènement.


Crédit Photo : Alban Sauty
alban Sauty Article rédigé par alban Sauty