fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Recap du show de Fisher au Cabaret Sauvage
14 Juin 2019 - Par vicm24

Ce mercredi soir, la très originale salle du Cabaret Sauvage à Paris, accueillait le phénomène tech-house Fisher dans le cadre des soirées Family Piknik. Petit compte-rendu de ce show haut en couleurs.


Voilà désormais un an que le DJ australien Fisher Fisher, de son vrai nom Paul Nicholas Fisher Fisher, s'est fait une place dans l'univers électronique avec son carton planétaire "Losing It". A tel point que le morceau a notamment été le plus joué lors de l'édition 2018 de Tomorrowland. Un style bien à lui et une énergie débordante, parfaitement ressentie ce mercredi à Paris.



Le cadre / le public


Le collectif d'évènements électronique Family Piknik, qui proposera son festival début août prochain, avait choisi de s'arrêter hier soir au nord de Paris, avec son invité de marque, Fisher Fisher. Comme à l'accoutumée, son cadre 100% "Good vibes only" était au rendez-vous dans une salle à la configuration bien particulière, en forme de mini-arène.



Fleurs gonflables géantes tout autour de la salle, mascottes déguisées en flamant rose, ou en champignon géant se baladant dans la fosse ou encore confettis à gogo. Le ton de la soirée était rapidement donné. Côté public, même atmosphère très "chill", quelques centaines de clubbers majoritairement autour des 25 ans, venu prendre une bonne dose de son tech house en ce début d'été.

Le set




En warm-up, le français Tom Pooks, résident des soirées Family Piknik a eu l'honneur de débuter le show avec un set tech très rythmé. 21h, l'homme du soir débarque et entame un set de 2 heures. "Ya Kidding", "Stop It", ou encore son dernier titre "You Little Beauty", l'Australien de 32 ans enflamme très rapidement la salle parisienne en enchaînant ses tracks avec une énergie débordante. Particulièrement doué pour faire monter la température avant les drops.

Toujours extrêmement actif, à l'image de ses fameux moves, le DJ a une capacité folle à communiquer sa bonne humeur au public en quelques secondes, et sans aucune prises de micros. Très complice avec la foule et n'hésitant pas à s'amuser avec, jusqu'à faire monter une fan avec lui derrière les platines le temps de quelques secondes. Il a évidemment terminé son show par le tube que toute la salle, conquise, attendait, "Losing It".

Bilan




Pour sa première date en France, "FollowTheFish" a répondu à l'appel, récitant parfaitement un courant tech house très en vogue. Une superbe énergie transmise tout au long de son set. L'Australien s'apprête à vivre un riche été avec notamment une présence lors des deux week end de Tomorrowland, mais aussi au festival allemand Parookaville ou au très réputé Hï Ibiza.

Côté français, vous pourrez le retrouver à l'Electrobeach en juillet. On a déjà hâte. Les évènements Family Piknik auront eux, lieu tout l'été en France et spécialement les 3 et 4 août prochains à Montpellier, dans le cadre d'un festival.


Crédit Photo : Sébastien Leconte
vicm24 Article rédigé par vicm24