fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Vers une annulation des festivals français à l’été 2024 ?
04 Novembre 2022 - Par Johann

2024 : les parisiens redoutent cette année, le reste du territoire a une opinion souvent tranchée, et pour cause : ce sera les jeux olympiques à paris ! Mais sans qu’on l’ai vu venir, cet évènement planétaire aura peut-être un énorme impact sur les évènements culturels de l’ensemble du territoire, et pas uniquement durant la compétition.


Organiser des jeux olympiques, cela demande une logistique de folie, qui plus est quand ça se passe essentiellement dans une capitale où l’espace est difficile à trouver, et en essayant d’atténuer au maximum l’impact sur le quotidien de ceux qui y vivent. Paris 2024 est une échéance très attendue, ou très redoutée, selon le point de vue. Infrastructures à gérer, public et touristes en masse, délégations d’athlètes venues des 4 coins du monde, superstars et personnalités publiques… la question de la sécurité concernera de très nombreux points et engendra énormément de problématiques.



Et très discrètement, cette question de la sécurité, qui nécessitera énormément d’éléments dans des secteurs très restreints, va peut-être impacter… l’ensemble du territoire. En effet, les effectifs des forces de l’ordre, déjà très sollicités quotidiennement, vont être très fortement mobilisés pour les JO, et seront donc bien moins disponibles, voire totalement absents, pour gérer d’autres missions, ou la sécurisation d’autres évènements… comme les gros festivals par exemple.



C’est dans les grandes lignes ce que rapporte Marie Sabot, directrice du festival parisien We Love Green, qui a rencontré la ministre de la culture, Mme Rima Abdul-Malak, début octobre. La ministre suggère de "réfléchir à une modification dans les organisations", en raison essentiellement de ce risque d’absence de forces de l’ordre disponible, et assez logiquement, cela ne concerne pas qu’un seul festival, et pas uniquement à Paris.

On en est où ?


Une concertation est en cours entre le ministère, les représentants des principaux festivals français et des syndicats du secteur. Cela indique qu’il risque d’y avoir des perturbations ou des aménagements, sans pour autant qu’on puisse aujourd’hui acter quoi que ce soit.



Après 2 années compliquée pour cause de crise sanitaire, une saison 2022 très bonne, mais très couteuse également, un été 2024 compliqué, tronqué ou annulé risquerait d’avoir de sérieux impacts sur de nombreux acteurs de la culture.


Crédit Photo : Photo de couverture sur Guetapen.com
Johann Article rédigé par Johann