fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Récap : Club Azur a distribué de l'amour au Tunnel Of Love
09 Novembre 2021 - Par Louis D

Après une tournée d'été aux petits oignons, Club Azur était de retour en capitale pour réchauffer nos soirées d'automne. Pari tenu pour Kungs, Upsilone et Victor Flash qui ont mis une bien belle ambiance au Bridge/Tunnel Of Love. Du disco, de la house, des années 80, des exclus, on a tapé du pied toute la nuit.


Soirée sous le pont Alexandre III, au Bridge à Paris, organisée par Tunnel Of Love. Décoré aux couleurs du collectif, le club arbore leur panneau néon Club Azur à l'entrée ainsi qu'une immense boule à facettes, faite sur mesure pour la soirée, avec l'insigne de Club Azur en néon.





La soirée débute avec une première partie pour le moins surprenante : un groupe de 3 Boliviens jouant de la flûte de Pan. Visuels et sonorités pour le moins surprenants : la salle ne s'attendait pas à cela et, malgré tout, à suivi leur musique dans la bonne ambiance.

Victor Flash prend la suite pour un set haut en couleur et en style : techno, années 80 et house, le set est bien varié et très entraînant. De "Call On Me" de Eric Prydz Eric Prydz à "Soul Sacrifice" du français Dombresky Dombresky, tout est fait pour donner une bonne énergie dans le club. On note l'énergie de Victor derrière les platines toujours aussi entraînante et très communicante avec le public.



Après quasiment 1h30 de set, Victor Flash laisse place à son bon ami toujours vêtu de son peignoir : Upsilone. Fidèle à lui-même, il nous a sorti un set groovy très dansant et entraînant, pour le plus grand plaisir du public. Titre original comme "Bodies Movin", remix perso de "Fever", "Voyage Voyage" et j'en passe ou encore mashup inattendu, il n'y avait pas de quoi s'ennuyer. Mention spéciale de la part de l'équipe pour le remix de Jeanne Mas "En rouge et noir" hyper efficace et qui, on l'espère, sortira bientôt ou encore le mashup "Lady (Hear Me Tonight)" de Modjo avec la bombe "MS69" du lyonnais Tony Romera Tony Romera.



Enfin place à la troisième star de la soirée : Kungs Kungs. Pendant près de 1h30, il a joué un set "plaisir", ouvert à tout public. Par "plaisir", on veut dire sans prise de tête, avec les titres qu'il a envie de jouer. De "Lipstick", son nouveau titre, en passant par "Never Going Home" version originale et remixes ou encore "Regarde-moi" : Valentin a joué pas mal de titres de sa discographie, mais aussi d'autres titres originaux typés House / Techno.

Parmi tous les titres que Kungs Kungs a passé se trouvaient plusieurs IDs dont certaines issues de son prochain album, qui sortira en Janvier 2022, comme il l'a annoncé au micro, pendant la soirée. L'une de ces IDs se nomme "People", titre où Valentin pose sa voix dessus. Celui-ci est très entraînant, dansant un peu à l'image de "Regarde-moi". On a hâte d'entendre la suite.





Kungs Kungs laisse désormais sa place à Victor Flash et Upsilone pour un ultime B2B années 80 et italo-dance. Le public est particulièrement réceptif à ce flash-back où "Feed From Desire" côtoie "Take On Me". La soirée se poursuit par un retour de Kungs Kungs et un virage plus 2000's puis underground voire techno sur certains morceaux. Ce dernier choix a raison de ceux préférant le style house des productions du provençal. De notre côté, on reste jusqu'à ce que les lumières se rallument et qu'il soit temps de retourner dans la file des vestiaires sur les coups de 5h30 du matin.

Très belle soirée Club Azur, haute en couleur avec un trio de DJs, Victor Flash - Upsilone & Kungs Kungs en feu et un public à fond de A à Z. L'harmonie entre Club Azur et le public est juste incroyable. En conclusion : Club Azuuuuurrrrr c'est génial !


Crédit Photo : Louis D
Louis D Article rédigé par Louis D
Les Coups de Coeur de la team