fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Interview de NTO pour la sortie de son premier album 'Apnea'
11 Octobre 2021 - Par Olivier Brilleau

Ça y est, l'album "Apnea" de NTO est sorti ce vendredi. Pour l'occasion, nous avons posé quelques questions au talentueux DJ producteur marseillais afin d'en savoir un peu plus sur la conception.




Qu’est-ce qui a été le plus compliqué dans la réalisation de cet album ?
Un des titres les plus compliqués, c’était "Invisible"… J’ai passé 2 bons mois (voire plus) sur la compo :) J’avais envie que la melodie véhicule une sensation précise que j’avais en tête. Je me rappelle m’être rendu complètement fou j’ai fait une douzaine de versions différentes ! Desfois je poussais une idée pendant 2, 3 jours je terminais quasiment le truc, puis avec du recul hop ça partait à la poubelle :)



Et ton meilleur souvenir ?
Dur à dire j’en ai plein ! En premier je pense que ça été de recevoir le remix de Paul Kalkbrenner Paul Kalkbrenner sur "Invisible". J’étais scotché de réaliser qu’il avait vraiment préservé la mélodie originale à fond, signe qu’elle lui avait beaucoup plu… j’en revenais pas :) Je l’ai écouté genre 15 fois d’affilée. J’étais à la fois ému et vidé ! Il m’a inspiré quand j’ai commencé à produire y’a des années, et 12 ans plus tard, une de mes melodies l’inspire. La boucle était bouclée :)

Ca m’a un peu fait ça aussi sur le morceau avec Tricky. Une sensation trop forte de travailler ses pistes de voix. Y’avait sa voix et celles de Marta. Les deux sont vraiment très opposées et j’ai trop kiffé naviguer la production entre ces deux contrastes.

Un dernier sinon : je dirais la semaine où on a composé "Isaac" ensemble avec Louise dans mon studio. On était enflammé, c’était génial y’avait une super énergie.

"J’essaie toujours de penser au potentiel live"


Penses-tu à la prestation live lorsque tu produits un morceau ou album ?
Tout le temps oui ! J’essaie toujours de penser au potentiel live d’un morceau, tout en faisant en sorte qu’il n’influence pas trop la compo non plus : Par exemple pour l'album, je voulais surtout que les morceaux soient cohérents et se suffisent à eux même. Faut qu’ils puissent être « écoutés » avant tout. Et en général je fais toujours une version live de la plupart des morceaux. C’est plus de boulot mais c’est trop kiffant d’avoir différentes lignes de conduite pour un même morceau !

Pour accompagner la sortie de l'album, Nto Nto a collaboré une nouvelles fois avec Jean-Charles Chavarin (Incendie Films) pour offrir un clip à "Beyond Control", la collab avec Monolink :


A noter que Nto Nto sera aux commandes du Zenith de Paris le samedi 2 avril prochain !


Crédit Photo : Mathieu Foucher
Olivier Brilleau Article rédigé par Olivier Brilleau