fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Un Burning Man sauvage dans le Nevada ?
03 Septembre 2021 - Par Johann

Alors qu’on pensait, comme annoncé, que le festival Burning Man n’aurait lieu qu’en virtuel cette année, il semblerait que certains habitués en aient décidé autrement…


Visiblement, le public américain n’a pas le même sens du terme « annulation » que le nôtre. Alors que les organisateurs du festival Burning Man ont annoncé depuis longtemps déjà le report de l’édition 2021, comme celle de 2020, à l’édition 2022, de nombreux festivaliers ont décidé… d’improviser.



C’est ainsi que ce week end (4-5 septembre), ce sont près de 10 000 personnes qui sont attendues sur le site habituel du Burning Man, dans le désert du Nevada, pour faire vivre l’esprit de liberté et d’insouciance qui le caractérise chaque année. Une forme de festival non-officielle qui n’aurait pas non plus été annoncée, pas au grand public en tout cas, et bien entendu, encore moins aux autorités locales.



Depuis le 20 août, déjà, de nombreux visiteurs se sont progressivement installée dans les environs du site officiel, près de Black Rock Canyon. Selon la législation en vigueur dans cet état, il est possible de stationner jusque 14 jours consécutifs, ce qui, de manière détournée, laisse donc de la place à la tenue d’un événement officieux.



A défaut de pouvoir endiguer le nombre impressionnant de festivaliers attendus, les autorités du Nevada ont mis en place certaines restrictions, valables jusqu’au soir du 31 octobre, qui comprennent l’interdiction des feux de camp ou de brûler des structures. L’intention est clairement de limiter au maximum la tenue d’une copie de Burning Man.



Du côté officiel, il y a bien une édition du festival Burning Man, virtuelle bien entendu, actuellement en cours, et ce jusqu’au 7 septembre. Il n’est donc pas trop tard !


Johann Article rédigé par Johann