fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Le bilan 2020 pour l'industrie de la musique électronique : des chiffres au plus bas
20 Juillet 2021 - Par Eva

Nous le savons les années 2020 et 2021 auront été dévastatrices pour l'industrie de la musique électronique notamment. C'est d'ailleurs ce que démontre l’IMS Business Report pour 2020, avec des chiffres qui ont beaucoup chuté. Explications.


Chaque année, l'IMS ou International Music Summit, dresse un état des lieux de l’industrie de la musique électronique, permettant ainsi de mieux saisir les tendances et évolutions qui la traversent.


Cette présentation animée par le data analyst David Boyle, s'est tenue en ligne le 28 juin dernier. Durant un peu plus d'une heure, les intervenants, à savoir Bart Cools pour Warner Music Group, Mark Lawrence pour Sentric Music, Susan Gloy-Kruse pour Beatport et Katie Bain pour Billboard Dance qui officiait également en tant que modératrice, ont passé en revue un bilan qui se veut assez dramatique.

Un chiffre a retenu l'attention de tous, celui de la baisse de la valeur globale de l’industrie de la musique électronique passée de 7,4 milliards de dollars à 3,4. Une baisse de valeur de 54 %, du jamais vu pour l'IMS qui habituellement fait part d'un bilan assez positif. Ce chiffre s'explique notamment par la crise sanitaire, l'annulation et le report en 2020, de plus de 200 festivals et évènements électroniques. C'est notamment la raison pour laquelle l’IMS estime que le marché des festivals et des clubs a perdu plus de 78 % de sa valeur l’année dernière.

Bien que les chiffres soient alarmants, David Boyle fait aussi part de nouvelles plutôt optimistes. Ainsi, le marché de la dance music connaît un certain essor dans de nombreuses régions du monde comme en Allemagne notamment. Aux Etats-Unis il reste plutôt stable, passant de 3,6 % de l’ensemble des musiques enregistrées à 3,2 %. Un chiffre intéressant également, les vinyles ont la part belle, avec une hausse de plus de 24 % ou bien encore celle des ventes réalisées sur Beatport qui tourne autour des 33%.

Point important et que nous n'oublions pas, pour la cinquième année de suite, la techno reste le genre qui domine la plateforme Beatport, la référence en matière de téléchargements.


Le récapitulatif des chiffres de 2020 :



Fêtes & Clubs :

Plus de 200 festivals de musique ont été annulés ou reportés, entraînant des centaines et des milliers de personnes au chômage et une perte de 3,4 milliards de dollars en valeur, en baisse de 78 % d'une année sur l'autre. On peut s'attendre à un énorme rebond alors que l'industrie du live trouve des voies sûres pour rouvrir et que la demande d'événements est plus importante que jamais. La valeur de l’ensemble des tickets de festivals vendus en mars 2021 était supérieure de 123% à ce qu’elle était en mars 2019 et elle dépassait déjà la valeur de l’ensemble des tickets de festivals vendus sur l’intégralité de l’année 2020.

Diffusion en direct :

La diffusion en direct a été l'énorme succès de 2020, Twitch à lui seul enregistrant 1,2 million de nouveaux abonnés pour les meilleurs comptes de musique électronique. Il existe un lien clair entre ceux qui exécutent avec succès une stratégie de diffusion en direct et une augmentation des fans et de l'engagement. Le défi pour l'industrie est de continuer à s'engager et à élargir le public numérique à mesure que le monde sort de cette crise sanitaire.

Fans de monétisation :

La blockchain et la technologie de reconnaissance musicale offrent la promesse de transparence et d'équité dans les paiements. La technologie de reconnaissance musicale dans les clubs offre également la promesse de paiements accrus et transparents, les Pays-Bas et l'Australie ouvrant la voie sur ce front. Patreon et TikTok ont tous deux grimpés en flèche en 2020. TikTok a enregistré 1,3 milliard d'utilisateurs.

Philanthropie et bonnes causes :

La musique électronique s'est intensifiée, notamment grâce aux livestreams qui ont permis de récolter des sommes record avec David Guetta David Guetta - United at Home, Boiler Room isolation series, Beatport ReConnect, United We Stream et Defected's Virtual Festival, recueillant à eux seuls plus de 5,5 millions d'euros pour une œuvre caritative.

La diversité :

Cependant, la croissance de la représentation et de la demande de personnes de couleur dans le Top 100 des DJs a ralenti en 2020 ; tandis que la représentation des femmes augmente. La musique électronique a une portée et un attrait véritablement mondiaux, l'Inde et le Brésil étant identifiés comme des marchés de croissance clés.


Espérons maintenant que le monde de l'industrie de la musique électronique puisse connaître des jours meilleurs et retrouver au plus vite son niveau d'avant la pandémie.

Retrouvez davantage d'informations sur le site officiel de l'IMS.


Crédit Photo : Doug Van Sant
Eva Article rédigé par Eva