fermer
Il y a plusieurs langues disponibles, choisissez celle qui vous convient : EN FR
Toutes les infos après les concerts tests de Liverpool !
26 Mai 2021 - Par Florian Svein

Les responsables de la santé publique et les scientifiques de Liverpool ont constaté que les concerts tests de la ville n'ont pas provoqué de propagation du Covid-19 dans la région.


Plus de 13 000 personnes ont assisté à deux événements en boîte de nuit, à un festival de musique et à une conférence d'affaires en avril et mai.

Tous les participants devaient passer un test PCR avant l'événement - un test négatif leur permettait d'y accéder. Cinq personnes atteintes du virus Covid-19 ont été identifiées par ce processus et n'ont pas été autorisées à participer et quatre autres ont été identifiées comme potentiellement porteuses du virus lors d'un événement et sept ont été infectées quatre à sept jours après leur participation.



Parmi les personnes testées positives par la suite, deux avaient assisté au concert à Sefton Park et neuf avaient participé aux événements en club.

Les détenteurs des billets ont été encouragés à faire un test rapide le jour de l'événement, puis un second cinq jours plus tard.

"Le monde entier a eu les yeux rivés sur nous"


Le port du masque ou le maintien d'une distanciation sociale n'ont pas été exigés lors d'aucun des concerts tests de Liverpool.



Le directeur de la santé publique de Liverpool, Matt Ashton, a déclaré : "La participation de Liverpool aux concerts tests est sans aucun doute une réussite, qui nous a permis de tirer des enseignements essentiels qui détermineront la manière dont ce secteur rouvrira ses portes en toute sécurité."

"L'importance du rôle de la ville dans ce projet pilote ne doit pas être sous-estimée : le monde entier a eu les yeux rivés sur nous pendant plusieurs jours, alors que nous faisions des progrès décisifs pour rassembler les gens et leur permettre de partager et de vivre des événements sans aucune restriction Covid."


Crédit Photo : DJ Mag / BBC
Florian Svein Article rédigé par Florian Svein