fermer
There are several languages available, choose the one that suits you better : EN FR
Recap de la Family Piknik 2019 !
13 Aout 2019 - Par Eva

Dimanche se tenait l'édition 2019 de la Family Piknik sur le domaine de Grammont à Montpellier. On y était on vous dit tout !


Un festival toujours aussi alléchant sur le papier qui a eu lieu de 10h du matin jusqu'à minuit (comme chaque année) avec pour but de réunir plus de 14 000 festivaliers sous les meilleures hospices avec les plus belles têtes d'affiches du moment.

Pari réussi pour ce cru 2019 ?

La programmation


Le festival se déroule sur 2 scènes. Du côté de la Flamingo Stage, nous pouvions retrouver à l'ouverture le duo local Greg Delon/Cebb Cebb, suivi de Mess Salomé et Guy Mantzur Guy Mantzur pour la fin de matinée. L'après-midi c'est La Fleur La Fleur qui ouvrait les hostilités, suivi de Joris Voorn Joris Voorn, Hernan Cattaneo Hernan Cattaneo (très rare apparition en France) suivi de Sasha & John Digweed John Digweed (encore plus rare sur le territoire).



Sur l'Hexis Stage, la programmation n'était pas en reste avec en headliners Sven Vath et Carl Cox pour des sets de 3h chacun.
Joy Kitikonti, Jonas Rathsman, Josh Wink en B2B avec Tom Pooks, Damian Lazarus et enfin l'italien Enrico Sanguliano venaient compléter la longue liste d'artistes de ce festival.



Une Secret Stage a vu le jour cette année, avec au programme Fred 2-7, Phil Dark, Sharre, Mike Spirit, Butch (déjà présent par le passé) et enfin Adam Port en B2B avec &Me. Une scène très prisée en fin d'après-midi.



L'organisation


L'édition de cette année a tenté (comme chaque année) de tirer partie des remarques des festivaliers présents l'an dernier. L'attente à l'entrée était plutôt fluide, les festivaliers n'étant pas tous arrivés au même moment durant la journée (comme cela a été recommandé par les organisateurs).

Les bars sont présents en nombre et, petite nouveauté cette année : le système cashless n'est obligatoire que pour les personnes désirant payer en cash. Ainsi, toute personne désirant payer par carte bleue pouvait le faire directement au bar sans passer par le traditionnel système cashless.



Les points de recharge cashless étaient dans tous les cas suffisamment nombreux pour éviter l'attente.

Même si le mercure n'a pas atteint les températures extrêmes de l'an dernier (+ de 40°), le festival avait prévu des brumisateurs près des crashs barrières, contrairement à l'arrosage de la foule à coup de lance anti-incendie comme l'an passé. Une immense toile était par ailleurs dressée au-dessus du dancefloor de l'Hexis Stage l'an dernier pour éviter aux festivaliers de subir le soleil de plomb, une telle initiative aurait été accueillie avec plaisir de nouveau cette année.



Les tarifs restent dans la moyenne des festivals habituels de cette envergure. Le seul bémol de ce côté-là, l'absence de stocks suffisants d'eau pour alimenter les nombreux bars (il n'y avait quasiment plus de bouteilles d'eau disponibles en début de soirée). Les structures gonflables et jeux d'eaux présents l'an dernier ont également été reconduits.

Le public


Comme chaque année, la Family Piknik a réussi le pari de regrouper des festivaliers de tous les âges, des plus jeunes (7 à 9 ans, venus accompagnés de leurs parents) au moins jeunes (plus de 50 ans), avec une moyenne d'âge tournant autour des 30 ans.



Les sets


Au niveau des sets, les avis seront toujours partagés selon les goûts mais les plus anciens ayant connu l'âge d'or de Sasha & Digweed, Hernan Cattanéo et de Joris Voorn Joris Voorn (dont les apparitions en France sont très rares) ne s'y sont pas trompés en se regroupant en masse sur la Flamingo Stage.



Une scène sur-vitaminée l'après-midi par les sets très mélodiques et envoûtant de ces DJs superstars, qui resteront dans les mémoires uniquement pour la plupart (les sets de Sasha et Digweed n'ayant pas pu être filmés et donc retransmis en direct par Clubbing TV pour cause de refus des protagonistes eux-mêmes).



Notre coup de coeur ira à la Flamingo Stage pour son après-midi ultra mélodique.



Bilan


La Family Piknik nous a encore une fois de plus, démontré ce qui fait sa force : un line-up de très très grande qualité, et un public venu profiter de cette atmosphère malgré la chaleur. Ce festival ne cesse de grandir et s'impose définitivement comme une valeur sûre sur notre territoire.



A noter enfin que plusieurs évènements se développent en marge de la Family Piknik du dimanche : une Boarding To Family Piknik sur le tarmac de l'aéroport de Montpellier il y a deux mois environ, un before le samedi (avec entre autres Agoria, Anna Matador et Marc Romboy pour ne citer qu'eux), une pool party et un after officiel à l'Entrepôt avec en outre, la possibilité d'assister à l'after et au before du samedi avec le même ticket que pour la Family Piknik du dimanche.



Au vu de la progression constante du line up d'année en année, il nous tarde déjà de découvrir l'édition de 2020 !


Crédit Photo : PATANDPATATE, Justine Minguez Caparros et Hassan BOUFENNANE
Eva Article rédigé par Eva