fermer
There are several languages available, choose the one that suits you better : EN FR
Les Insolantes d'Angoulême, petit festival devenu grand ?
01 Aout 2019 - Par Johann

A bientôt 1 mois de sa troisième édition, coup d'oeil sur le jeune festival Les Insolantes, à Angoulême, et sur son atmosphère insolite.


Après 2 premières éditions réussies, revoici Les Insolantes, le festival Electro solidaire, un peu barré, et non conformiste. C'est peut-être avec ce postulat de départ que les organisateurs se sont lancés, en 2017. Le concept est simple : de la musique, des performeurs, un cadre original, de bonnes idées et beaucoup d'énergie.



Durant 2 ans, Les Insolantes se sont tenues sur le site de la faculté de Droit. Profitant d'une météo très clémente, les festivaliers ont pu profiter des nombreux aménagements et activités offerts, tout autour d'une scène principale accueillant des artistes de tous bords. L'esprit des Insolantes, c'est de proposer de la musique sérieuse... sans forcément se prendre au sérieux.

Ainsi, entre des sets de Jennifer Cardini Jennifer Cardini, Dj AZF, Vince Watson, Mr Raoul K, Vincent Vidal et de nombreux autres, adultes, enfants et grands enfants ont pu s'éclater dans la piscine à boules, les escapades musicales dans des dômes minimalistes ou la traditionnelle bataille de polochon, avec accessoires décalés de rigueur.



Les Insolantes, c'est avant tout un projet solidaire, porté par les membres de l'association A portée de mains, qui vient en aide aux réfugiés et intervient dans l'éducation et la culture en République Démocratique du Congo et au Burundi.

Aux nombreuses animations, viennent se mêler de la sensibilisation et de l'information sur la durée du festival, assurées par les membres de l'association, mais également les bénévoles.



Pour cette troisième année, on change la recette, mais pas les ingrédients. Le festival déménage sur le domaine de l'Abbaye, à La Couronne (limitrophe d'Angoulême). Le rendez-vous est fixé au week end du 6 et 7 septembre prochain. Pour la billetterie, c'est par ici ! A 25 euros le pass pour 2 jours, l'occasion ne se loupe pas.

Les nouveautés ? Un camping, des performances live...et c'est déjà pas mal. Côté artistes, le line up sera porté par The Driver, aka Manu Le Malin Manu Le Malin, ainsi que Shlomo, résident de Concrete et figure montante de la scène Techno nationale. On rajoutera Mezerg, ou Bewilders, parmi de nombreux autres, pour la partie live, et le collectif local L'Enfant Sauvage.


Johann Article rédigé par Johann