fermer
There are several languages available, choose the one that suits you better : EN FR
Récap du show de Dj Snake à l'AccorHotels Arena
25 Février 2018 - Par MAMat

Samedi 24 février, Dj Snake jouait pour la première fois dans la mythique salle parisienne, l'AccorHotels Arena, ex-Bercy. Retour sur une soirée qui restera, sans doute, comme l'une des plus belles dates de sa carrière.


La capitale était aux couleurs du crew Pardon My French pour ce dernier week-end de février. Un pop-up store le vendredi, une collaboration avec la boutique Levi's des Champs-Elysées le samedi après-midi et, bien évidemment, la date de Dj Snake Dj Snake à l'AccorHotels Arena le samedi soir suivi d'un after au Social Club.



Bercy sold-out


Dj Snake Dj Snake aura donc réussi à remplir l'AccorHotels Arena et ses 18 500 places pour sa première date dans cette salle. Des pulls et drapeaux Pardon My French à perte de vue, la Snake Army a fait le déplacement en masse. Un public pour la majorité dans la vingtaine qui a, malgré une présence trop importante de smartphone tout le long de la soirée, réussi à mettre une ambiance assez inédite en France avec une énergie débordante sur le set de Dj Snake Dj Snake.



Le Français a présenté une nouvelle scène pour l'occasion. Celle-ci est disposée en losange avec une avancée dans la fosse le tout présenté devant d'immenses panneaux LED.

Quelques points négatifs sur la scène, le manque flagrant de pyrotechnie, un point pourtant essentiel lors des prestations de Dj Snake Dj Snake, seulement quelques flammes et très peu de CO2. Les panneaux LED en fond n'ont pas été exploités à 100% avec des visuels qui n'ont malheureusement pas permis une immersion totale dans le show.

Les sets


La soirée était ouverte par Point Point Point Point, composé de Devoted et Aazar, puis par Malaa Malaa. La température est vraiment montée sur le set de ce dernier qui était très attendu par les fans.



Cigarette à la bouche et accompagné par sa clique cagoulée, Malaa Malaa a chauffé la salle avec son style atypique. Ses classiques "Notorious", "Bylina", "Diamonds" y sont passés mais aussi le "Satisfy" de Mercer Mercer et "Summer 99", moment partagé avec Tchami Tchami qui en a profité pour pointer le bout de son costume de prêtre.



Peu avant 22h, c'est le moment pour Dj Snake Dj Snake d'entrer en scène. Le Français a proposé une nouvelle intro suivie d'un de ses nouveaux sons, le show démarre sur de grosses bases.

Les premiers guests conviés sur scène ont été les Moksi Moksi, avec qui il a produit "Pigalle", suivi un peu plus tard de Gashi pour une session Hip-Hop avec en conclusion leur collaboration "4 Life".



Dj Snake Dj Snake nous a proposé un set composé de ses classiques, les "Get Low", "Propaganda", "Middle", "Let Me Love You", "Here Comes The Night" et autres "Lean On", mais aussi de beaucoup d'exclus dont une collab avec Mercer Mercer, une autre avec Jauz et 2 autres IDs solo orientées dubstep. On a bien évidemment eu le droit à son dernier single "Magenta Riddim" qu'il a même remis une deuxième fois en fin de concert.



Une marseillaise, un mur de la mort, des remerciements pour son public et l'AccorHotels Arena s'est rallumée après environ 2h de show.



Afterparty


Avec les fermetures et les inondations, la liste des clubs fût restreinte pour tenir un after pour Dj Snake Dj Snake et son crew. Le Français s'est rabattu sur le Social Club, qui a ré-ouvert en tant que club pour une soirée. Transformé en sauna libertin, le lieu a paru plutôt étrange pour une soirée de la sorte...

Tous les tickets ayant été vendus en 4 minutes, la salle était (trop ?) bondée pour l'occasion et la température parfois insoutenable notamment sur le set de Dj Snake Dj Snake.



Tony Romera & Keeld, alias Bellecour, tout juste sortis de leur première soirée Sans Merci à Lyon la veille, avaient la charge d'ouvrir cet after avant le passage des Moksi Moksi qu'on a pu apercevoir quelques heures plus tôt à l'AccorHotels Arena. Arrive ensuite le crew Pardon My French, Dj Snake Dj Snake en tête avec son ami Cut Killer, suivi de Tchami Tchami et Mercer Mercer qui prennent les platines pour un B2B.



Dj Snake Dj Snake prend le relais pendant une petite heure de set qui a suffit pour retourner le club. Il en a profiter pour dévoiler une nouvelle ID avec Zomboy qui risque de tout retourner à sa sortie. Ce sont ensuite Aazar puis Freekill qui se chargent de clôturer la soirée devant les derniers courageux.

Conclusion


Dj Snake Dj Snake aura donc réussi son pari de remplir la mythique salle parisienne Bercy. Lui et son crew Pardon My French ont été au coeur de toutes les discussions le temps d'un week-end et on ne peut que le saluer pour ça. Un week-end et un show qui resteront dans les mémoires pour beaucoup.


Crédit Photo : Miko / Guillaume Conchin
MAMat Article rédigé par MAMat