fermer
There are several languages available, choose the one that suits you better : EN FR
La véritable histoire derrière 'Sandstorm' de Darude enfin révélée
29 Décembre 2017 - Par alban Sauty

On connait tous ce rythme entêtant crée par Darude en 1999 : 'Sandstorm'. Devenu un véritable hymne pour tout amateur de musique électronique mais aussi de pop-culture, l'histoire derrière la chanson était jusqu'aujourd'hui encore inconnue. Heureusement, 18 ans après, Darude, dans une interview accordée à VICE, révèle le secret du morceau qui a été vendu à plus de 2,5 millions d'exemplaires dans le monde.


Un documentaire passionnant


Dans le cadre de leur série "In the Story of" VICE est parti à la rencontre de Darude Darude en Finlande. Ce dernier leur a expliqué tout le processus créatif de "Sandstorm" et l'histoire qui se cachait derrière ce titre devenu ayant connu un succès international sans précédent.


Ainsi, Darude Darude évoque d'abord les difficultés pour créer le morceau : "A l'époque, on utilisait une Atari SD avec Cubase sur un écran en noir et blanc et 16 pistes MIDI. Tous les drums et les snares se faisaient manuellement et c'est incroyable de se dire que le morceau que tout le monde connait a été mixé en live"

"Deux ans avant que je réalise "Sandstorm" j'avais déjà fait la mélodie"


Les 16 notes emblématiques "dududududu" ont en effet été composées bien amont et par un effet de distorsion le lead du morceau fut crée. Puis, après l'avoir présenté à un DJ local du nom de JS16, les deux hommes ont terminé le morceau en ne passant que 2 jours en studio.

Le documentaire se poursuit par une explication du clip tourné à Helsinki. Chose insolite, le directeur vidéo se permet même de montrer les faux-raccords. Enfin, l'on en apprend plus sur la bataille judiciaire mené contre son ancien label et sur la popularisation du morceau grâce à un gamer de League of Legends puis grâce à Youtube. Pour finir, si vous souhaitez savoir pourquoi le morceau s'appelle "Sandstorm" on ne peut que vous inviter à regarder la vidéo en anglais sous-titré ci-dessous.


alban Sauty Article rédigé par alban Sauty